Le Monde Diplomatique

La taxe carbone favorise le « tout électrique », un article de Paola Orozco-Souël en collaboration avec Constant Delatte.

« En raison de la vague de froid, et neuf centrales nucléaires vieillissantes étant à l’arrêt sur un total de cinquante-huit, la France doit faire appel à des installations classiques au gaz, au fioul ou au charbon, ou encore importer massivement de l’électricité depuis des centrales fortement productrices de gaz à effet de serre. C’est néanmoins cette voie que favorise la taxe carbone mise en place par le gouvernement, ignorant délibérément les énergies renouvelables ».

Date de l'intervention: 3/01/2010